À notre retour, les podiums médiatiques n’étaient pas pour nous…

La condition de Malgré-Nous ne fut pas difficile seulement pendant la guerre : elle le fut aussi après.Ancien de Tambov, Alphonse Hueber (décédé en mars 2017), raconte cette autre douleur qui a suivi le retour. Voir l’article complet (PDF)​ Télécharger l’article de Hervé de Chalendar, paru dans l’Alsace du 25 août 2012.

Oradour : des incorporés de force ou des volontaires ?

Nul ne l’ignore, le 4 octobre 2010, l’ADEIF (Association des Déserteurs, Evadés et Incorporés de Force) a perdu son procès contre Robert Hébras, un rescapé de l’effroyable tragédie du 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane. était mise en cause sa brochure Oradour, le drame heure par heure (et sa nouvelle version modifiée) dans laquelle il insinuait […]

Les « Malgré-Nous », combien furent-ils ?

Le 28 novembre dernier s’est tenue à la mairie de Handschuheim une réunion de travail de l’Association des Orphelins de pères «Malgré-Nous» d’Alsace-Moselle (OPMNAM) au sujet du recensement de tous les Incorporés de force, hommes et femmes, et de la création d’un «Mur des Noms» à la mémoire de ceux qui ont été tués et […]